COMMUNIQUE DE PRESSE
COMMUNIQUE DE PRESSE

Capgemini Consulting dévoile une étude mondiale sur la sécurité de l’Internet des Objets

Paris, le 22 juin 2015 – Capgemini Consulting a réalisé, en collaboration avec Sogeti High Tech, filiale à 100% du groupe Capgemini spécialisée dans l’Ingénierie, une étude auprès de 100 entreprises et start-up dans le monde (dont 58% en Europe) impliquées dans le développement des objets connectés, afin de comprendre les cyber-menaces qui pèsent sur l’Internet des Objets* . D’après cette étude, seules 33% des entreprises considèrent que les objets connectés peuvent résister à une cyber-attaque. Et 71% d’entre elles pensent que l’enjeu de sécurité influence l’acte d’achat des objets connectés.

dimanche 22 juin 2014, 09:00 au lundi 01 janvier 0001, 00:00

L’impact de la sécurité sur l’acte d’achat 

Alors que la base installée d’objets connectés à Internet atteindra les 26 milliards d’unités en 2020², le risque croissant de cyber-attaques pourrait néanmoins fragiliser son développement. L’étude menée par Capgemini Consulting et Sogeti High Tech montre en effet que 71% des entreprises interrogées estiment qu’un consommateur est davantage motivé à faire l’acquisition d’un objet connecté si celui-ci est dûment sécurisé. Or, paradoxalement, les entreprises tardent à mettre en place de véritables mesures dans ce sens.

Les entreprises en retard sur les attentes du marché 

La plupart des entreprises ne placent pas la sécurité et la confidentialité au coeur du processus de fabrication de leurs objets connectés. Pourtant, seul un-tiers d’entre elles (33%) considère que ces derniers sont protégés face aux cyber-attaques.
La confidentialité des données constitue une autre préoccupation majeure pour les
consommateurs. Or, ici encore, même constat : sur les 100 start-up et entreprises du panel, 47% d’entre elles n’apportent aucune information à leurs clients sur ce point sensible. Et quand elles se montrent bonnes élèves, elles omettent pour 90% d’entre elles un élément fondamental en matière de confidentialité, à savoir les clauses de participation et d’exemption de la collecte et du partage des données des consommateurs.

La sécurité au coeur du réacteur 

Il apparaît donc que de trop nombreuses entreprises préfèrent donner la priorité à la mise sur le marché rapide de leurs produits IoT plutôt qu’à leur sécurisation. Environ la moitié (48%) des organisations interrogées mettent en effet l’accent sur les aspects de sécurité en début de développement du produit. Et seules 36% d’entre elles s’efforcent de modifier ce processus de développement pour incrémenter les questions de sécurité dès les premières étapes de conception du produit. Pour Cyril François, Directeur Associé chez Capgemini Consulting, en charge du conseil auprès des DSI, « la sécurité des objets connectés doit être
conçue et pensée dès le tout début du développement du produit et non à la dernière étape du lancement. En effet, il est essentiel de faire de la sécurité des objets connectés un élément fondamental de leur valeur ».

*Capgemini Consulting et Sogeti High Tech ont effectué ce sondage au mois de novembre 2014, auprès de 100 décideurs du marché impliqués dans le développement de produits utilisant l’Internet des Objets. Ils ont en parallèle analysé la politique de 100 organisations différentes (grandes entreprises et start-up confondues) en matière de confidentialité et privauté des données issues de l’usage des objets connectés, et ont également effectué des entretiens qualitatifs avec des décideurs issus du monde de l’industrie et des experts de la cybersécurité.

²Source : Gartner

 

A propos de Capgemini

Fort de plus de 145 000 collaborateurs et présent dans plus de 40 pays, Capgemini est l’un des leaders mondiaux du conseil, des services informatiques et de l’infogérance. Le Groupe a réalisé en 2014 un chiffre d’affaires de 10,573 milliards d’euros. Avec ses clients, Capgemini conçoit et met en oeuvre les solutions business et technologiques qui correspondent à leurs besoins et leur apporte les résultats auxquels ils aspirent. Profondément multiculturel, Capgemini revendique un style de travail qui lui est propre, la « Collaborative Business ExperienceTM », et s’appuie sur un mode de production mondialisé, le « Rightshore® ». 
Rightshore® est une marque du groupe Capgemini
Plus d’informations sur : http://www.fr.capgemini.com/

A propos de Capgemini Consulting 

Capgemini Consulting est la marque de conseil en stratégie et transformation du groupe Capgemini. Leader dans la transformation des entreprises et des organisations, Capgemini Consulting aide ses clients à concevoir et mettre en oeuvre des stratégies innovantes au service de leur croissance et de leur compétitivité. La nouvelle économie numérique est synonyme de ruptures mais aussi d’opportunités. Les 3600 consultants de Capgemini Consulting travaillent avec des entreprises et des organisations de premier plan pour les aider à relever ces défis en menant à bien leur transformation numérique.
Pour de plus amples informations cliquez-ici: http://www.fr.capgemini-consulting.com/

 

todo todo